Shaolia Warring States . PROTOTEST #1

Shaolia est un jeu de développement de plateau, de dés, d’affrontements stratégiques au temps du Japon médiéval. Serez-vous la brute ou l’étudiant ?

Synopsis :


Le chaos a éclaté sur le continent de Shaolia. Les seigneurs de chaque région réclament le titre d’empereur. Votre unique objectif est de devenir le nouvel empereur de Shaolia en établissant de brillantes stratégies.

Comment jouer :


Le jeu se résume en 3 phases :


⦁ Phase d’achat
⦁ Phase de construction
⦁ Phase d’action


A tour de rôle, vous allez jouer chacune de ces 3 phases jusqu’à la victoire totale sur votre adversaire.

Il conviendra donc d’acheter des cartes, des officiers, des dés dans un premier temps pour préparer au mieux votre tour. Mais vous pourrez très bien aussi nettoyer votre royaume pour préparer la mise en place de nouvelles cartes.


Ensuite il faudra placer les cartes dans votre royaume afin de faire évoluer votre domaine . Bien sûr les cartes auront un coût pour être placées dont il faut s’acquitter . De plus , vous devrez choisir judicieusement l’emplacement des cartes qui ne pourront qu’être défaussées et non pas déplacées .

ET enfin dans la dernière phase vous devrez lancer les dés pour activer les cartes tout en maîtrisant les résultats de dés grâce aux officiers.

Comment gagner :

Différents modes de jeu mais deux conditions de victoire qui reviennent presque à chaque fois.


⦁ Détruire le royaume adverse (12 pts de vie).
⦁ Obtenir 18 points de culture.


La stratégie pour la victoire peut varier en fonction des cartes piochées et l’on peut choisir de commencer par la culture puis passer plus sur le combat (et vis-versa) .

Mon avis :


Cette review a été écrite après une trentaine de parties principalement à 2 joueurs et couvrants tous les modes de jeux présents dans cette version prototype , que l’éditeur m’a fait parvenir.


Jeu ressemblant assez fortement à du Dice city sur la forme, il se démarque avec une certaine nouveauté, l’interaction forte avec l’adversaire ainsi que par le combat.


L’objectif est certes de gagner mais aussi de faire perdre l’adversaire. Il faut donc construire son royaume mais en n’oubliant pas de détruire ou du moins chambouler les plans de l’adversaire.


Les modes de jeu sont variés (1 vs 1, 2vs2, 3 joueurs) mais ne masquent pas une certaine récurrence dans les modes. Selon les cartes (niveau 2) choisies il faut soit créer des merveilles ou autres objectifs mais il faut malheureusement toujours battre ou créer de la culture pour gagner la partie.


Malgré cette récurrence, que les cartes sont belles, et que le matériel est accrocheur. N’ayant que la version prototype entre les mains, je peux juste vous dire que le matériel se rapproche plus du matériel boutique que d’un prototype.

Les petits plus du jeu  :


⦁ Le thème est ultra présent et bien dessiné.
⦁ Vous pouvez y jouer et rejouer sans hésitation.
⦁ Jusqu’à 4 joueurs avec de vrais modes 1 vs 1 et 2vs2.
⦁ Le hasard est maîtrisé


Les trucs qui fâchent :


⦁ Manque de conditions différentes de victoire.
⦁ Un manque d’équilibrage sur le prototype (avant kickstarter).
⦁ Anglais (même si c’est de l’anglais niveau 5 ème).

Fiche technique :

Nom du jeu :Shaolia : Warring States
Auteurs : Hani Chang et Gunho Kim
Illustrateur : Sophia Kang
De 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans
Durée : de 30 à 60 minutes
Editeur : Bad Comet Games
Prix : actuellement en late pledge : 42 $ la version standard , 59 $ la Deluxe + 11 $ de shipping.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 13 =