Villainous . Je’ux Chronique #002

Un deck-building à la sauce Disney. Enfantin me direz vous ; et si pour changer nous pourrions être du mauvais coter du conte.

« Les méchants ne sont jamais que des maladroits, parce que malheureux. » , proverbe mandingue.


Synopsis :


Connaissez vous Aladin , Peter pan , Alice , …. des héros ?? Que nenni , dans ce jeux les stars sont capitaine crochet , Ursula , Jafar , la reine de cœur et bien d’autres. En somme , on dépoussière un peu les contes Disney , on y met du peps et on se retrouve avec un jeu de stratégie asymétrique qui faut se le dire est une réussite ludique.


Comment jouer :


A son tour de jeu , chaque joueur doit commencer par déplacer son personnage sur son plateau personnel que l’on appel royaume . Ces plateaux sont tous différents selon le méchant incarné.
Selon l’endroit du plateau , différentes actions sont disponible et peuvent être activées une fois par tour.
Les actions sont :

  • piocher des jetons pouvoir ( monnaie du jeu permettant de payer le coût des cartes).
  • Jouer des cartes en payant leur coût , ces cartes peuvent être placées n’importe ou dans votre royaume.( En bas de votre royaume et si le lieu n’est pas bloqué).
  • Activer le pouvoir d’une carte présente dans votre royaume. (Payant bien sur avec les jetons pouvoir).
  • Déplacer une carte dans son royaume sur un emplacement adjacent.
  • Défausser autant de cartes que l’on souhaite.
  • Fatalité : on pioche deux cartes dans le deck héros , et on place l’un d’entre elle sur le haut du royaume d’un vilain adverse. Et au passage , on bloque deux actions sur le lieu choisit. L’autre carte est défaussée.
  • Éliminer un héros , des alliés doivent donc se trouver sur votre royaume et lieu ou se trouve le héros à éliminer. Pour gagner vos alliés doivent être de force égale ou supérieur aux différents héros et lorsque le combat est finit , il faut défausser toutes les cartes des deux camps.
  • Déplacer les héros adverses , afin de les amener ou l’on souhaite et leur les éliminer ou gagner en fonction des conditions de victoire.

Et enfin après tout cela , il vous reste seulement à reconstituer votre main de quatre cartes et conclure donc votre tour de jeu.

Comment gagner :


Chaque vilain possède son propre deck de cartes ainsi que son propre royaume. Du coup , chacun possède sa propre condition de victoire : détruire un héros spécifique, placer des malédiction dans son royaume , gagner 20 jetons pouvoir …

C’est un jeu donc asymétrique mais les objectifs de chacun sont connus de tous et il vous faudra regarder ce que les autres font pour aller les titiller dans leur plan machiavélique.

Mon avis :


J’attendais sa sortie , ayant entendu énormément de bien sur la version anglaise. Après une trentaines de parties je vous propose mon ressenti .
Je dirais que j’en suis satisfait . Entre bonnes idées et équilibrage douteux ce jeu passe du parfait au moins bien en fonction des parties et des vilains.


Tout d’abords , l’univers et le thème sont formidables , cela nous rappel d’enfance et surtout permettent de voir l’envers du décors . C’est original , intéressant et surtout captivant même si l’on est pas adepte de Disney . On se laisse porter au grès des cartes et l’immersion est totale pour grand et petits.


La mécanique est parfaite et correspond bien au thème . Les méchants de Disney n’ayant pas le même but , l’asymétrie du jeu nous le fait vivre même si dès fois on se sent un peux perdus ( à 6 joueurs ) pour savoir ou en est l’adversaire dans sa quête. Certes le hasard du tirage des cartes peut faire grincé des dents mais réellement on passe outre ( sauf mauvais joueurs , ne tenter même pas d’y jouer) , car le principal c’est de s’amuser dans cet univers qu’est Disney. Et puis même si un méchant gagne enfin ,il faut toujours des perdants.


Le matériel quand à lui oscille entre top et le bof. Des decks propres au vilain , un plateau personnel intéressant , des illustrations qui rappellent l’enfance , du matériel à foison . La qualité pur selon mon avis pourrait être amélioré . Je m’explique ; les cartes sont épaisses ainsi que le plateau mais je trouve que le chaudron se pli trop facilement , et les figurines laissent apparaître quelques points d’impression et mérite un petit coup de cutter pour la finition . Enfin dernier point qui m’est propre , j’aurais préféré des tokens plastiques ou bois même si le rendue carton est très honnête.


J’en viens ensuite à l’équilibrage , que j’ai volontairement différencié de ma critique sur la mécanique tellement il est ridicule. En effet , l’équilibrage est dépendant du nombre de joueurs et surtout des vilains joués par vous et les autres joueurs. Je prends l’exemple d’Ursula , à deux elle est tout bonnement injouable et à contrario Maléfique ou le Prince Jean sont trop simples. L’exemple inverse est vrai , à 6 Maléfique si elle se prends beaucoup de cartes fatalité devient injouable . Ce qui me donne un sentiment même si le jeu est sympa , d’équilibrage bâclé ou laisser comme tel pour acheter d’autres vilains ultérieurement.
Un autre point négatif serait moindre mais quand même à évoquer . Le délai d’attente pour voir ces extensions en français. Fin 2019 pour la première , c’est trop long ….

Pour résumé , je conseille quand même ce jeu , car malgré ses point négatifs , il en ressort une ambiance indéniable , un kiff total de jouer le méchant et surtout une mécanique qui reste plaisante à souhait. On y joue et en tant que vilain on se venge sur la partie suivante et ainsi de suite , ce qui permet de bonnes parties de fous rire entre amis ou famille.

Les petits plus du jeu  :

  • -Le thème , pas cucu bien au contraire.
  • -La mécanique et l’asymétrie.
  • -Règles simples et fluides.
  • -Il y a des images et elles sont belles 🙂
  • -La re-jouabilité
  • -Juste le plaisir d’incarner un méchant !

Les trucs qui fâchent :

  • Équilibrage qui peut être catastrophique.
  • Soit tu as la chance avec toi , soit tu sais que c’est juste pour le fun que tu joue.
  • Un jeu qui au total avec les extensions va coûter très cher $$$
  • Des extensions qui se font attendre
  • Le matériel qui pourrait être mieux ( tokens en bois , chaudron en plastique rigide , figurines sans défauts : même si pour le prix cela reste plus que honnête )

Fiche technique :

Nom du jeu : Villainous
Auteurs : Collectif Prospero Hall
Illustrateur : Made in Disney
De 2 à 6 joueurs à partir de 10 ans
Durée : 20 minutes et plus ( selon le nombre de joueurs).
Éditeur : Wonder Forge , Ravensburger.
Prix : 41 euros
Lien pour acheter le jeu car il te tente quand même avoue le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 9 =